Logo mutualisé
header

Vacances apprenantes

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education Nationale, a annoncé le 15 avril 2020 une mise en place de "vacances apprenantes" pour cet été.

La piste consisterait en effet à ouvrir les écoles à partir du 04 juillet, pour permettre aux enfants de profiter de certains dispositifs éducatifs spéciaux. Les établissements scolaires pourraient se transformer en colonies de vacances apprenantes et offrir ainsi un grand nombre d’activités ludo-éducatives pour les enfants et adolescents.

Petite fille en vacances apprenantes

Vacances apprenantes, l’allié de l’été 2020

L’objectif et la stratégie du ministère de l’éducation est double.
Il souhaite naturellement que l’ensemble des élèves puissent rattraper le retard causé par la crise sanitaire. Mais cela leur permettrait d’autre part, de sortir du confinement pour pouvoir passer des vacances studieuses certes, mais dans un cadre plus ludique, plus amical avec des activités qu’on trouve plus classiquement en colonie de vacances.

Certains enfants note le Ministre, se trouvaient déjà en difficulté et en risque de décrochage. Le confinement n’arrangera pas la situation pour ces élèves. Il a précisé également que malgré la mise en place de l’enseignement à distance, 5% d’entre eux sont toujours injoignables par leurs enseignants. Au moment de la rentrée scolaire en septembre, le déficit scolaire sera lourd pour ces enfants qui seront à coup sûr pénalisés par rapport à d’autres plus chanceux.

Ces colonies de vacances éducatives si elles avaient lieu, pourraient être une excellente solution de rattrapage des niveaux scolaires.

Organisation des vacances apprenantes

Naturellement la piste des centres de colonies de vacances reste privilégiée rappelle Jean-Michel Blanquer, très à l’écoute des professionnels du secteur.

Cap Juniors réfléchit à la réaffectation de ces principaux centres de séjours. Cette réorganisation bouscule les plannings et les façons de faire habituelles des équipes techniques et pédagogiques. Le principal défi est bien évidemment d’assurer le principe de précaution sanitaire : la distanciation sociale.
Port du masque obligatoire, respect des distances à toutes heures de la journée.

Les colos de vacances apprenantes verront vraisemblablement leurs effectifs réduits. Hors de question de gérer des groupes de plus de 10 enfants. Le défi pour Cap Juniors est sans précédent, mais l’opportunité de consolider l’acquis scolaire qui fera défaut à bon nombre de petits français, est bien réel.

Exercice de maths au tableau durant des vacances apprenantes

La journée 50/50

L’équipe dirigeante de Cap Juniors dit réfléchir à une journée ''50/50''.
50% du temps le matin, serait consacré au soutien scolaire à raison de 2 à 3 heures maximum selon les matières et 50% du temps restant, c’est-à-dire l’après-midi jusqu'en soirée, serait consacré aux activités récréatives et de loisirs. C’est sans doute le rythme le plus bénéfique qui respecte le temps des enfants dans leur capacité d’apprentissage.

Cap Juniors c’est avant tout un univers de vacances, de détente, de loisirs créatifs, culturels et sportifs. En mettant en place ces journées 50/50, nous garantissons aux parents que leurs enfants pourront bien évidemment pratiquer des activités de loisirs. Les colos sont également le garant du développement et du tissu des fonctions sociales des adolescents entre eux. Nul doute qu’après une si longue épreuve, ils en auront besoin.

Toute l’équipe de Cap Juniors se tient véritablement sur le pont.

Dans l’attente des conseils du Ministère de l’Education Nationale, Cap Juniors propose de reconfigurer spécialement pour les vacances apprenantes, l'un de ces plus gros centres de séjours, celui de Poitiers. Un lieu idéal pour la mise en place de journées dites ''50/50'' et qui dispose d’une base d’activités importantes.

Vacances apprenantes et rattrape scolaire

 

------------------

Autres sujets qui pourraient vous intéresser :