Logo mutualisé
header

Colonie de vacances apprenantes

La France va utiliser les vacances d’été pour combler le retard scolaire posé par le confinement en raison de la pandémie du coronavirus. Toute l'équipe pédagogique de Cap Juniors réfléchit à la mise en place de colonies de vacances apprenantes, une nouvelle piste de réflexion ouverte par le Ministre de l'Education Nationale pour l'été 2020.

 3 ados en soutien scolaire lors d'une colonie de vacances apprenantes

Colonie de vacances apprenantes : déploiement de dispositifs spéciaux pour les élèves

Le monde de la colonie de vacances connait une saison 2020 bouleversée.

En raison de la pandémie du coronavirus et le confinement imposé depuis deux mois, les écoliers, les lycéens et les collégiens retournent à l’école dès le 11 mai, conformément aux directives du président de la République dans son adresse à la nation le lundi 13 avril. Désormais, l’idée est d’aider les apprenants à maîtriser les leçons du programme scolaire non effectuées avec le confinement généralisé.

Mieux, les élèves doivent éviter de décrocher. La solution pour rectifier cette situation consiste à apporter des modifications aux vacances d’été comme l’a été le déroulement de l’année scolaire. La seule certitude pour les vacances estivales, c’est la date de départ fixée au 4 juillet pour les écoliers, lycéens et collégiens.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, le souligne très bien à travers son interview au micro de LCI : « J’ai dès le départ affirmé que nous le maintiendrons, de sorte qu’on conserve nos points de repère sur nos activités telles que nous aimerons qu’elles soient ». La nécessité de prendre des mesures particulières s’impose.

Comparativement aux années antérieures, les vacances apprenantes estivales changent juste avec les dispositifs particuliers. Tout le reste est autorisé : notamment les départs en colonie, les jeux entre copains et copines, la participation à des activités ludiques. Bien que les colonies de vacances soient axées sur l’éducation, les colonies de vacances apprenantes défendues par le gouvernent doivent attirer davantage d’enfants encore pour que ces jeunes puissent se ressourcer agréablement pendant cette période.

Vacances apprenantes certes, mais en faisant du sport entre copains

Si on peut faire du sport pendant ce renforcement scolaire, nous, ça nous va !

Quand vacances apprenantes, rime avec soutien scolaire

Le confinement a des conséquences néfastes non seulement sur l’économie, mais sur les élèves et collégiens aussi.

En fait, plus cette situation perdure, plus le risque de décrochage est élevé, avec, dans certains cas, une irréversibilité de la situation. Au vu des statistiques du ministère de l’Éducation, le confinement peut aboutir à un décrochage de 5 % des élèves. Ce sont pour la plupart, des apprenants que les professeurs n’arrivent pas à joindre, même si une très grande majorité continue à suivre les cours à domicile.

L’initiative de colonies de vacances apprenantes vise à colmater les lacunes apparues chez de nombreux élèves avec l’enseignement à distance mis en place durant le confinement. Soucieux de concerner tous les élèves en difficulté, le ministre milite pour le déploiement de vacances apprenantes. Le risque de confinement est plus élevé chez ces élèves si le confinement se prolonge, s’exclame le ministre.

Avec la réouverture des établissements scolaires prévue pour le 11 mai prochain, le confinement aura duré deux mois, d’où l’urgence de mettre en place pareil dispositif et donner les chances à tous les élèves et collégiens de France.

 Vacances apprenantes et dispositifs spéciaux selon Jean-Michel Blanquer

C'est au Ministre de l'éducation Nationale que l'on doit le concept de "vacances éducatives et apprenantes".

------------------

Autres sujets qui pourraient vous intéresser :