Logo mutualisé
header

COVID-19 - protocole sanitaire ACM été 2020

 

Le protocole sanitaire à destination des accueils collectifs de mineurs avec hébergement est mis en oeuvre à compter du début des vacances scolaires d’été et jusqu’à nouvel ordre.

Ce protocole, qui nous a été transmis le lundi 08 mars 2020, est susceptible d’évoluer comme cela a été le cas depuis le 08 mars.

Dans ce cas de figure, nous adapterons notre conduite sur les séjours en fonction des demandes de notre Ministère de tutelle.

Les grandes règles à retenir de ce protocole sont les suivantes.

- nombre de mineurs : les effectifs des séjours doivent prendre en considération la distanciation sociale et leur capacité d’accueil est de ce fait réduite.

 

- suivi sanitaire : une personne référente COVID19 par séjour

Les enfants seront régulièrement amenés à se laver les mains et devront toujours être en possession de gel hydroalcolique.

 

- locaux d’activités et d’hébergement :

Ménage réalisé avec une plus grande fréquence et cela plus spécifiquement les objets fréquemment touchés.

Les familles ne pourront visiter les centres et conduiront leur enfant jusqu’au lieu d’accueil définit par le centre et cela dans le respect des gestes barrières et du port du masque.

 

- les conditions d’hébergement

Respect des règles de distanciation physique. Une distance de 1 mètre entre les lits sera respecté.

 

- le port du masque

Les mineurs ne portent pas de masques sauf à partir de 11 ans si on ne peut pas respecter les règles de distanciation.

Les adultes encadrants en portent un si la distanciation physique n’est pas possible.

Mineurs ou adultes auront obligation de porter un masque s’ils présentent des symptômes d’infection à la COVID19

 

- la prise de température

Les familles s’engagent à ne pas mettre un enfant fiévreux (plus de 38°) dans le séjour prévu.

Les accueils doivent être équipés de thermomètres pour pouvoir mesurer la température des enfants (ou des personnels) dès qu’ils présentent des symptômes.

 

- les activités sont organisées par petits groupes ne dépassant pas 15 jeunes (encadrants non-compris).

Les groupes sont constitués, dans la mesure du possible, pour toute la durée du séjour. Ils peuvent cependant être adaptés pour tenir compte notamment de la nature des activités menées.

Le programme d’activités proposé tient compte de la distanciation physique et des gestes barrières. Chaque activité proposée fait l’objet d’une adaptation au regard de ces règles.

Lors d’échanges de livres, ballons, jouets, crayons etc. le lavage des mains des mineurs et la désinfection du matériel sont effectués avant et après l’activité de façon à limiter les risques de contamination.

 

- les activités physiques et sportives peuvent être orgnanisés dans les ACM, dand le respect de la distanciation physique, la distanciation physique pouvant aller jusqu'à 2 mètres entre 2 enfants. Le protocole concernant les sports collectifs sera communique le 22/06/2020.

 

- les transports : principe de la distanciation physique.

Quand ce principe ne peut être respecté les enfants de plus de 11 ans doivent porter un masque. Les accompagnateurs doivent porter un masque grand public.

 

- la restauration :

L’aménagement des tables doit être prévu pour assurer les mêmes règles de distanciation physique que celles appliquées dans le protocole sanitaire de l’hôtellerie-restauration.

Elle doit être envisagée sous forme de panier ou de plateaux repas distribués aux mineurs au sein des accueils. A défaut, l’organisation des temps et l’accès aux lieux de restauration doivent être conçus de manière à limiter au maximum les files d’attente.

 

Conduite à tenir lors d’une suspicion ou d’un cas avéré de COVID19 dans un ACM

Isolement de la personne dans un lieu adapté et port du masque.

En cas de symptômes, les parents de l’enfant sont avertis et doivent venir le chercher. Son départ est organisé de façon à éviter toute proximité avec les autres mineurs. Si les parents ne peuvent venir le chercher, l’organisateur doit assurer, en lien avec la famille, le retour du mineur dans le respect des prescriptions des autorités de santé.